El Mers

Les premiers restes de dinosaures découverts au Maroc

Les premières découvertes de dinosaures au Maroc ont été effectuées dès 1927 par le géologue Henri Termier dans le Moyen Atlas près d’El Mers. C’est à cet endroit, dans des couches du Bathonien, c’est à dire dans des couches du Jurassique moyen, datant de cent soixante millions d’années, que quelques années plus tard A.F. de Lapparent, le pionnier français de l’étude des dinosaures, allait extraire les éléments de plusieurs portions de squelettes d’un gros dinosaure sauropode qu’il décrivit sous le nom de Cetiosaurus mogrebiensis car ils étaient assez semblables à ceux d’un Cétiosaure anglais, le premier Sauropode qui ait jamais été décrit, et qui fut nommé ainsi en 1841 par Richard Owen, le créateur du concept des dinosaures. Ces reptiles, surpassant en taille tous les reptiles connus jusqu’alors et marchant sur leurs membres dressés comme le font les mammifères, furent baptisés, en 1842, du nom de dinosaures, du grec deinos, “terrible”, et sauros, “lézard”. Pour Lapparent, les ossements du dinosaure sauropode découverts à El Mers étaient assez semblables à ceux du Cétiosaure anglais, mais quelques différences l’amenèrent à créer une espèce nouvelle, d’où le nom de mogrebiensis. Dans des niveaux marins intercalés dans les couches où furent récoltés ces ossements de dinosaures furent également trouvées des ammonites dont les espèces permirent de donner un âge Bathonien (Jurassique moyen) au Cétiosaure du Maroc qui se révéla donc avoir le même âge que celui de Grande Bretagne.

EL MERS

Site G. Assif Sabouchene

Km 0. 33°26,70’N - 04°26,90’W. El Mers jdid. Bureau de la commune. Prendre la route à gauche. A 100 mètres, vous pouvez descendre à pied directement dans l’assif Sabouchene pour quelques traces de dinosaures sur des dalles (33°26,67’N - 04°27,03’W).




Clic sur l'image
Clic sur l'image







AU DÉPART D’EL MERS

La zaouia de Targhzout, et les sites à empreintes de dinosaures

Km 0. 33°25,05’N - 04°26,60’W. A 3,4 km en prenant la route vers Ifkern, en venant d’El Mers, prendre une piste à gauche en descente, cap SSE.

Km 0,8. 33°24,95’N - 04°26,13’W. Par la gauche, en hors-piste, on peut rejoindre un agréable endroit de bivouac, à 500 mètres.

Km 2,7. 33°24,73’N - 04°25,17’W. Prendre la piste de gauche. La piste tout droit en descente rejoint les villages de l’assif Targhzout puis mène à la route Ifkern - Imouzzer des Marmouchas.

Km 6,7. 33°25,85’N - 04°23,40’W. Targhzout. Restes désaffectés de l’ancienne zaouia de Aït Moulay Ali.

Par une piste en surplomb de la rive gauche de l’oued, on peut rejoindre le site des traces de dinosaures de Tasra.



Site H. Assif Targhzout amont

Guide : Hamid Bou Hamid.

Vous empruntez la petite piste qui longe la vallée vers le Nord.

Km 7,5. 33°26,21’N - 04°23,42’W. Parking recommandé sous le grand caroubier, un peu avant les maisons du petit douar de Bou Tifanassine. Vous devez maintenant rejoindre le lit encaissé de l’oued.

En septembre 2005, de violents orages ont causé une brusque montée des eaux dans l’oued qui a balayé certains fonds de limons et de sable mettant ainsi à nu des dalles avec des nouvelles empreintes de dinosaures qui étaient jusque là inconnues. Arrivés à El Mers quelques jours plus tard, nous avons ainsi bénéficié de la primeur de cette découverte grâce à Hamid Bou Hamid qui nous a guidé sur les lieux. On peut le demander sur place, pour accéder facilement au lit de l’oued et trouver rapidement les empreintes (prévoir une rémunération).

Les sites à empreintes se répartissent sur une centaine de mètres, avec le premier en amont sur des dalles dans le lit de l’oued au 33°26,45’N - 04°23,49’W et le suivant vers aval, débutant au 33°26,47’N - 04°23,47’W jusqu’au 33°26,48’N - 04°23,44’W. Les empreintes se trouvent rive gauche sur une vire rocheuse d’environ 1,50 m de largeur et surplombant le lit de l’oued d’environ un mètre. Mélange de petites empreintes tridactyles et de très larges empreintes rondes.

En continuant vers l’aval quelques centaines de mètres, vous accédez à une deuxième série d’empreintes, celles-ci connues depuis longtemps.

En amont sur des belles dalles, petites empreintes tridactyles : 33°26,590’N - 04°23,482’W et 33°26,581’N - 04°23,477’W.

33°26,618’N - 04°23,481’W. Un peu plus loin vers l’aval, en face du moulin berbère d’Idrissi Ali (à visiter), se trouve le plus important site. Au-dessus de vous se dresse sur son piton abrupt le petit douar de Tasra.

Retour par le même chemin.







Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image












Accès par l’aval de l’assif Targhzout et le douar Tasra

Piste dans une garrigue de thuyas et de genévriers (réserve de chasse).

Km 0. 33°26,67’N - 04°26,90’W. El Mers, prendre une piste cap à l’Est.

Km 0,4. 33°26,60’N - 04°26,60’W. Suivre par la gauche.



Site J. Oued Boukamouche :

Km 2,9. 33°26,87’N - 04°25,37’W. Parking. Descendre à pied vers le coude de l’oued, pas-sage de barbelés.

33°26,81’N - 04°25,34’W. Sur des dalles obliques, beaucoup de traces d’une variété de petits dinosaures d’une forme différente de celles visibles dans la région, rondes et sans traces de griffes (à confirmer). Dans un coin des dalles, un fouillis de trous laisse supposer que quelques animaux y ont pataugé. Retour sur la piste.

Km 4,8. 33°27,14’N - 04°24,30’W. Suivre par la droite.






Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image
Clic sur l'image












Site K. Tasra dans l’assif Targhzout (aval) :

Km 6,7. 33°26,74’N - 04°23,57’W. 1349 m. Parking au village d’Isfoula-Tasra, perché sur son éperon rocheux dominant l’assif Targhzout dans le lit duquel se trouvent des dalles portant de bien belles empreintes. La descente, plus impressionnante que périlleuse, ne peut pas faire peur à un DPM qui se respecte.

33°26,70’N - 04°23,55’W. Départ des “marches”. il vous faudra du souffle pour le retour.

33°26,618’N - 04°23,481’W. Début du premier site à empreintes, au pied du moulin berbère d’Idrissi Ali.

En vous dirigeant vers l’amont, suite des sites à visiter, description dans le parcours précédent.

Retour par la même piste.

..................................Clic sur l'image....................... Clic sur l'image ........................... Clic sur l'image




Site L. Tasra bis

Km 0. 33°27,14’N - 04°24,30’W. Au km 4,8 du précédent parcours, continuer tout droit, cap NE.

Km 1,4. 33°27,33’N - 04°23,72’W. Panneaux solaires, début du douar Aït Menchou. Continuer en descente.

Km 2,4. 33°27,54’N - 04°23,58’W. Pont en pierre datant du temps du Protectorat.

Km 2,9. 33°27,53’N - 04°23,17’W. Parking. Prendre de vagues traces à travers champs pendant 300 mètres.

33°27,57’N - 04°23,18’W. Traces à deux endroits distants d’une dizaine de mètres dans le fond d’un petit oued.


........................................Clic sur l'image.........................................Clic sur l'image